Greffe de cheveux en Turquie

Greffe de cheveux en Turquie

Si vous cherchez une solution radicale et efficace pour traiter la calvitie, il y a la greffe de cheveux qui s’offre à vous. La Turquie est actuellement l’un des pays qui propose des opérations pour permettre à des personnes qui en sont atteintes de bénéficier de la greffe. Si hier la greffe de cheveux était un rêve inaccessible en raison du coût élevé de l’opération.

Aujourd’hui, beaucoup de pays comme la Turquie considérée comme une référence, facilitent l’accès à ce soin. Cet article vous en apprendra davantage sur la greffe de cheveux en Turquie.

Table des matières

Pourquoi se faire greffer les cheveux en Turquie ?

Si le marché de la greffe capillaire a connu un essor impressionnant durant ces dernières décennies, c’est parce qu’il y a plusieurs avantages à se faire greffer les cheveux en Turquie. Entre le coût avantageux des opérations et la qualité de l’accueil, les raisons qui sous-tendent la ruée des étrangers vers la Turquie pour des opérations de greffes capillaires sont nombreuses. 

Des équipements de qualité produits localement

La Turquie dispose d’équipements sophistiqués pour satisfaire la demande grandissante en opérations de chirurgie esthétique. Pour y parvenir, elle assure sa propre production d’équipements à l’interne. Cela justifie le coût abordable des opérations. Puisque les équipements sont produits localement, les frais de douane ou d’expédition d’équipements ne sont pas inclus dans le tarif des actes opératoires.

La Parité du pouvoir d’achat (PPA)

Selon l’INSEE, la parité du pouvoir d’achat est un taux de conversion monétaire qui permet d’exprimer dans une unité commune les pouvoirs d’achat de deux ou plusieurs différentes monnaies. Autrement dit, la parité du pouvoir d’achat permet de connaître le pouvoir d’achat d’un étranger possédant de l’argent en euro dans le contexte économique turque. 

Cet argent converti en monnaie turque lui permet de se procurer plus de biens et de services en Turquie plutôt qu’en Europe. En effet, la monnaie turque est moins chère que le dollar et l’euro. Ainsi, un Turc aurait beaucoup de mal à payer 1 800 euros ou 2 000 euros pour une intervention esthétique. En revanche, un étranger y verrait une belle aubaine et n’hésiterait pas à en profiter. 

La qualité des interventions

Pour la sécurité des patients, le système de santé de la Turquie est régi par des normes sanitaires strictes imposées aux établissements. De ce fait, les prestations réalisées sont d’excellente qualité. Les spécialistes de la greffe capillaire proposent des méthodes hautement sophistiquées en mettant la priorité sur le bien-être et la satisfaction du patient.

L’hospitalité turque

La Turquie est un pays très accueillant où les autochtones ne sont pas hostiles aux étrangers. Cela s’explique entre autres à la position géographique de la région. Habitués à voir des étrangers, les Turques ont au fil du temps appris à accepter les différences.

Un séjour médical aux allures de vacances

Quoi qu’on dise, la Turquie est un très beau pays où l’on peut vivre des vacances de rêve. Beaucoup d’étrangers utilisent ce voyage sanitaire pour profiter des sites touristiques et de la chaleureuse ambiance que propose le pays aux personnes venues de loin. 

Les témoignages encourageants

Si la Turquie est une référence aujourd’hui, c’est parce que les témoignages de patients et patientes satisfait(es) sont légion. Des étrangers effectuent parfois jusqu’à quatre à cinq voyages vers la Turquie pour des opérations chirurgicales puis retournent chez eux avec des résultats positifs. 

En raison de la réussite des opérations, leur entourage se laisse séduire et des connaissances aux anciens patients veulent à leur tour tenter l’aventure. Les témoignages positifs ont vraiment boosté le marché de la chirurgie esthétique en Turquie.

Où se faire greffer les cheveux en Turquie ?

La Turquie constitue l’une des meilleures destinations au monde où se faire greffer les cheveux. Mais si beaucoup de témoignages abondent dans ce sens, il n’en demeure pas moins qu’il existe des témoignages négatifs qui retracent des expériences de chirurgie capillaire catastrophiques. Allez en Turquie pour se faire greffer des cheveux ? Bonne idée ! Mais il faut miser sur les meilleurs centres du pays.

Les critères de sélection de la clinique de greffe

La Turquie est un incontournable dans le domaine de la chirurgie esthétique capillaire. Cependant, ce n’est pas une raison pour choisir à l’aveugle le praticien qui s’occupera de vous. En effet, il existe des charlatans et des gens malhonnêtes qui vont non seulement vous ruiner, mais en plus, ils ne réaliseront pas une bonne opération. 

L’idéal est de choisir la clinique que vous chargerez de votre opération sur la base de certains éléments clés tels que :

  • La formation du praticien.
  • L’expérience du praticien.
  • La compétence du chirurgien.
  • La procédure de greffe.
  • Les soins postopératoires.
  • L’organisation du séjour médicale. 

Les villes où se faire greffer les cheveux en Turquie

Istanbul est la ville qui a le monopole des opérations de greffage capillaire. On retrouve à sa suite d’autres villes, mais elles ne sont pas aussi connues qu’Istanbul, et elles sont moins sollicitées.

Istanbul

Istanbul est la ville reconnue pour accueillir les étrangers et pour leur offrir la meilleure expérience de greffe capillaire qui soit. Cette ville à cheval entre l’Europe et l’Asie est la plus belle ville du pays. C’est d’ailleurs la plus grande métropole de Turquie. En plus d’être une destination culturelle et touristique incontournable, elle constitue le cœur du marché de la chirurgie esthétique.

On compte dans cette ville près de 300 établissements spécialisés dans la greffe capillaire. Près de 200 opérations de greffe de cheveux sont effectuées par jour à Istanbul. Avec de tels chiffres, on comprend aisément pourquoi Istanbul est la ville de référence en la matière. 

La ville d'Istanbul

Ankara

Ankara est la capitale cosmopolite de la Turquie. Elle est une véritable destination touristique pour les étrangers. Il y a plusieurs cliniques qui proposent des services de reconstruction et de greffage capillaire. Même si Ankara est moins populaire qu’Istanbul, il n’en demeure pas moins qu’elle accueille de nombreux patients chaque année. 

Izmir, Antalya…

Ces villes disposent de très bons centres de chirurgie esthétique en tout genre. De la liposuccion à la greffe capillaire, chaque opération est efficacement prise en charge. Mais il faut reconnaître que ces villes n’ont pas la réputation d’Istanbul ou d’Ankara à l’étranger. Donc, elles n’enregistrent pas un nombre élevé de touristes à la recherche d’opérations d’implants capillaires.

Quelle est la méthode de greffe capillaire en Turquie ?

L’opération de greffe capillaire se fait sous anesthésie locale et dure entre 5 à 8 heures. La technique de greffe de cheveux la plus utilisée en Turquie est la méthode FUE. La greffe FUE est une technique de transplantation capillaire qui consiste à prélever un greffon d’une zone donneuse pour l’implanter dans une zone qui en a besoin (zone receveuse). 

Le spécialiste prélève par unités folliculaires des follicules pileux à l’arrière du crâne, car les cheveux de cette zone sont génétiquement programmés pour ne pas tomber. Une fois que le prélèvement est fait, il conserve les greffons dans une solution nutritive vitaminée. Il se chargera ensuite de préparer la zone dégarnie qui doit recevoir les greffons en ouvrant des canaux d’implantation capillaire. Lorsque cette étape est franchie, l’implantation des follicules prélevés peut commencer.

Les tarifs des implants capillaires en Turquie

Il n’y a pas de prix fixes pour les greffes de cheveux en Turquie. Les prix varient généralement en fonction des établissements. Mais cette variation ne modifie pas le bon rapport qualité-prix reconnu aux opérations en Turquie.

Pour une opération allant de 5 000 euros à 6 000 euros en Europe, la facture que vous payerez en Turquie sera de 2 000 à 3 000 euros, séjour compris. Il y a des formules qui sont mises en place et qui incluent le séjour et le coût de l’opération de manière à vous faire moins dépenser.

Mais pour avoir une idée plus exacte du prix de la greffe de cheveux, il est possible de demander un devis en ligne sur les nombreux sites de centres spécialisés. Les prix sont fixés en fonction des critères que voici :

  • Les tests médicaux préopératoires.
  • La consultation avant et après greffe des cheveux.
  • Les soins médicaux.
  • Les frais de l’anesthésie et de la greffe des cheveux.
  • Les frais de séjour de convalescence.
  • Un chauffeur privé.
  • Un interprète privé.

Ce sont là des options qui ne sont pas toutes obligatoires. En fonction de vos moyens, vous adoptez la formule qui vous conviendra le mieux.

La greffe de cheveux ailleurs

La Turquie n’est pas le seul pays où les opérations de greffes capillaires sont de parfaites réussites avec un rapport qualité-prix intéressant. Voici quelques pays où les greffes capillaires sont bien réalisées :

La Pologne : ce pays est l’une des destinations les plus populaires du tourisme médical. Ces tarifs abordables et la qualité des prestations des professionnels en sont les principales raisons. Avec 1 980 euros, il est possible de faire une greffe capillaire en Pologne.

La Tunisie : La greffe de cheveux est l’une des opérations les plus classiques en Tunisie. Elle ne coûte pas cher, contrairement aux options proposées en France ou aux États-Unis. En Tunisie, le greffage capillaire peut se faire à 2 000 euros.

Hongrie : La Hongrie propose des opérations de greffage de cheveux d’une parfaite réussite. Avec 3 000 euros, vous pouvez vous offrir ses prestations.