Implants capillaires – tout savoir sur la greffe des cheveux

Implants capillaires – tout savoir sur la greffe des cheveux

Environ 7 Hommes sur 10 font face à l’alopécie androgénique à un moment donné de leur vie. Encore appelée calvitie, elle commence généralement par la perte de quelques cheveux pour finir par des tempes et le front qui deviennent de plus en plus dégarnis. 

Mais, grâce aux progrès scientifiques de ces dernières années, les personnes souffrantes de calvitie ont désormais une solution efficace à leur problème. Il s’agit des implants capillaires. Retrouvez dans cet article l’essentiel sur la greffe des cheveux.

Table des matières

Qu’entend-on par implants capillaires ?

La greffe des cheveux est l’une des solutions les plus efficaces pour retrouver ses cheveux et les conserver en cas d’alopécie androgénique. Cette intervention chirurgicale est un principe simple qui consiste à prélever dans la zone de la couronne arrière des cheveux qu’on réimplante vers l’avant dans la région de la tonsure et du front. 

Notons que les cheveux sont prélevés à l’arrière, car les cheveux de cette zone ont la particularité de ne jamais tomber. En outre, il est possible d’opter pour des micros greffes ou des mini greffes afin de retrouver une chevelure réelle, et même définitive. 

Pour obtenir des résultats plus satisfaisants, des interventions sont complétées à la greffe capillaire. 

Greffes de cheveux : pour qui ?

La greffe des cheveux est une opération qui convient parfaitement aux personnes souffrantes de calvitie androgénique. Elle est souvent héréditaire et causée par deux enzymes : l’aromatase et la 5-alpha-réductase. En effet, ces deux enzymes déclenchent une transformation de la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). 

On remarque alors chez cette catégorie de personnes que les cycles pilaires sont trop rapides et les cheveux ne repoussent plus. Cette alopécie touche généralement les hommes de plus de 50 ans (50 %) et les femmes après la ménopause, puisque les hormones féminines de protection contre la calvitie ne sont plus présentes. 

La calvitie progresse alors depuis le front et les tempes pour s’étendre sur tout le crâne. La seule solution une fois qu’elle est installée est la greffe des cheveux. Mais quelles en sont les techniques utilisées pour réaliser cette opération ? La réponse est dans la suite de l’article. 

Les différentes techniques de greffes de cheveux

Pour recourir à une greffe de cheveux qui dure en moyenne entre 2 et 5 heures, vous avez le choix entre deux grandes techniques : la FUT (Follicular Unit Transplantation) et la FUE (Follicular Unit Extraction).

La greffe capillaire FUT

Bien qu’elle soit vieille, cette technique demeure efficace. Encore appelée greffe par bandelettes, elle se fait sous anesthésie locale pour que le médecin puisse couper au bistouri un morceau de peau chevelue à l’arrière de la tête.

Tous les greffons sont par la suite extraits, à raison de 1 à 4 cheveux par greffon, pour être réimplantés à l’endroit où le patient en a besoin. 

Cependant, la FUT se pratique de moins en moins à cause des cicatrices qu’elle peut laisser lors du prélèvement des greffons. Néanmoins, elle est adaptée pour les personnes qui ont une zone donneuse de greffons très petite. 

Si vous avez des cheveux afros, la greffe capillaire FUT vous conviendra très bien. On peut greffer plus de 6 000 cheveux en une séance avec cette technique.

La greffe capillaire FUE

Cette technique est très prisée par les patients, car elle ne laisse pas des cicatrices après l’opération. La greffe capillaire FUE permet donc d’avoir un résultat plus esthétique et discret. Elle se fait sans bistouri, mais toujours de façon éveillée sous anesthésie locale. 

Comme dans le cas de la FUT, il faut commencer par le prélèvement des greffons pour ensuite les réimplantés. La réimplantation est délicate, car le résultat doit être naturel et équilibré sur l’ensemble de la tête.

 

Quant au prélèvement, elle se fait après rasage de la tête. Mais pour les femmes, il est possible de faire une FUE sans rasage visible, car la prise de greffons se fait au niveau des zones recouvertes par les cheveux environnants. La méthode FUE est adaptée aux patients qui ont des cheveux lisses et frisés. 

En revanche, cette méthode est déconseillée aux personnes qui ont des cheveux crépus, car elle risque de sectionner la racine du cheveu. 

Pour chacune de ses techniques, la transplantation capillaire se fait entièrement à la main et avec une aiguille. Le praticien implante les greffons en faisant de petits orifices dans la zone dégarnie tout en respectant l’implantation naturelle des cheveux.

Où réaliser ses implants capillaires ?

Pour se faire un greffage des cheveux, il est fortement recommandé de faire appel à un spécialiste, puisqu’il s’agit d’une opération chirurgicale sous anesthésie locale. On sous-entend par spécialiste un dermatologue ayant une grande expérience dans la greffe capillaire ou un chirurgien-plasticien. 

Toutefois, un bon praticien doté de compétences réelles dans le domaine et qui est habitué à cette forme de chirurgie peut tout à fait réaliser cette opération. Ainsi, certains médecins qui ne sont ni dermatologues ni plasticiens peuvent réaliser la greffe des cheveux et de manière efficace.

Greffe des cheveux : quels sont les prix ?

Le prix d’un implant capillaire dépend généralement du nombre de greffons à prélever et à implanter dans la zone à problème. Ce prix varie aussi d’un médecin à un autre. 

  • En général, les tarifs vont de 1800 à 9000 environ.
  • Pour 300 à 500 greffons, il faut prévoir entre 1800 et 2900 euros. 
  • Pour 600 à 800 greffons, vous aurez à débourser entre 3000 à 3500 euros.
  • Pour 900 à 1100 greffons, le tarif varie entre 4500 et 6500 euros. 

 

Si le nombre de greffons à prélever est supérieur à 1500, le spécialiste vous fournira un devis. En outre, le coût d’une implantation capillaire dépend aussi de la technique utilisée. En effet, la greffe par bandelettes (FUT) est relativement moins chère à celle qui se fait par extraction folliculaire (FUE).

Pour toutes les personnes qui souffrent de la calvitie androgénique et qui se sentent souvent complexées, la solution est toute trouvée avec les implants capillaires. Qu’elle soit réalisée avec la technique FUT ou FUE, la greffe des cheveux est très efficace. 

Elle vous permettra de retrouver votre chevelure et de la garder définitivement. Même si le budget à prévoir est plus ou moins conséquent, la greffe de cheveux demeure le remède idéal contre la perte de cheveux.