Quel est le lien entre la testostérone et la perte de cheveux ?

Quel est le lien entre la testostérone et la perte de cheveux ?

Pour de nombreux hommes, le vieillissement s’accompagne d’une baisse de testostérone ce qui est naturel pour tout homme qui dépasse la trentaine. Seulement, la perte de cheveux survient, et certaines personnes associent une faible testostérone à la perte de cheveux. 

La chute de cheveux est frustrante et peut avoir un impact sérieux sur votre apparence et votre confiance. Mais est-ce qu’il y a un lien entre la testostérone et la chute de cheveux ?

La réponse est assez complexe, mais plus vous en saurez sur la corrélation entre une faible testostérone et la perte de cheveux, plus il vous sera facile de trouver une solution qui peut réellement vous aider pour retrouver une belle chevelure que vous avez eu par le passé.

Pendant longtemps, la calvitie était associée à plus de taux de testostérone, mais cela n’était pas étayé par des preuves. La perte de cheveux n’est pas directement associée à la testostérone, mais à la DHT, un androgène dérivé de la testostérone.

Anormalement, des niveaux élevés de DHT peuvent se connecter aux récepteurs des follicules pileux, entraînant un rétrécissement des cheveux et des follicules dormants.

Table des matières

L'augmentation des niveaux de testostérone entraînera-t-elle une perte de cheveux ?

Les hommes perdent plus de cheveux que les femmes et la plupart des hommes perçus comme dominants ont quelque chose en commun, la calvitie. On peut se poser la question sur le lien entre le niveau de testostérone et la perte de cheveux.

Si vous voulez répondre à la question de savoir si la testostérone est responsable de la perte de cheveux et d’autres problèmes capillaires, vous devez d’abord comprendre la relation entre la testostérone et la perte de cheveux. Cette relation complexe est multiforme et souvent difficile à comprendre.

Comprendre le lien entre la testostérone et la perte de cheveux

La première chose à savoir sur la testostérone est qu’elle est l’un des éléments les plus importants du corps de l’homme. La testostérone est responsable du maintien du corps masculin en bonne santé de diverses manières et cela s’étend à la croissance des cheveux, à la force osseuse, à la masse musculaire, à l’état mental, à la motivation, à la concentration et à d’autres facteurs. 

Ainsi, sans la quantité appropriée de testostérone, un homme peut subir une perte de cheveux parmi les autres symptômes. Quel est le lien entre testostérone et calvitie ?

Testostérone et perte de cheveux : quel est le lien alors ?

La perte de cheveux est causée par la dihydrotestostérone (DHT), une hormone obtenue par la transformation de la testostérone par l’enzyme 5-alpha réductase. Mais la calvitie n’est pas due à une trop grande quantité de testostérone ou d’hormone DHT, mais à la sensibilité de vos follicules pileux.

Ainsi, si les récepteurs de vos follicules pileux sont sensibles, ils ont tendance à se lier à la DHT, entraînant une perte de cheveux. Cependant, cela ne signifie pas que les hommes souffrant de perte de cheveux ont des niveaux plus élevés de testostérone.

Ils peuvent avoir de faibles niveaux de testostérone libre mais des niveaux élevés de 5-alpha réductase, l’enzyme qui change la testostérone en DHT. En outre, vous pouvez également subir une perte de cheveux si vos gènes sont particulièrement sensibles aux follicules pileux sensibles.

Comment diminuer la DHT ?

Divers produits ont fait leurs preuves pour la perte de cheveux liée à la DHT. Ils agissent en modifiant la liaison aux récepteurs et la production de DHT.
En outre, les suppléments, les changements de régime et de mode de vie peuvent aider à gérer les niveaux de DHT.

Finastéride

Finasteride 1 mg

Le finastéride est un médicament oral populaire approuvé par la FDA qui bloque la DHT et prévient la perte de cheveux. Le finastéride se lie à la 5-alpha réductase et empêche l’enzyme de se lier à la DHT. Néanmoins, ce médicament peut provoquer divers effets indésirables.

Minoxidil

Le minoxidil est communément appelé Rogaine. C’est un médicament qui aide à favoriser la circulation sanguine vers les follicules pileux et il a été démontré qu’il aide à lutter contre la calvitie masculine.

Le Minoxidil est également approuvé par la FDA pour traiter la perte de cheveux. Cependant, comme le finastéride, il peut provoquer des effets secondaires.

Les autres solutions

Les suppléments : si vous souhaitez utiliser des compléments alimentaires naturels et sans effets sur votre santé, vous avez des produits qui ciblent la DHT. Il existe quelques-uns sur le marché comme profolan.

Vitamines : La vitamine B6 se lie aux récepteurs de la testostérone, réduisant ainsi la production de DHT. Cela soutient la croissance des cheveux.
La vitamine B6 empêche la perte de cheveux dans la phase de repos de phase télogène.
La vitamine B3 soutient la santé des cheveux en augmentant la circulation sanguine sur le cuir chevelu.

Aliments : certains aliments riches en zinc, en lycopène ou en L lysine permettent de bloquer la production de la DHT. Voici une liste non-exhaustives des aliments anti DHT:

  • Champignon blanc cuit.
  • Épinard
  • Pastèques
  • Carottes
  • Tomates
  • Mangues
  • Amandes
  • Noix
  • Noix de pécan
  • Cacahuètes
  • Noix de cajou

Conclusion

Un niveau de testostérone bas affecte l’ensemble de votre corps et peut être à l’origine de la perte de cheveux. Au contraire, une testostérone élevée n’est pas synonyme de calvitie. Mais c’est la DHT issue de la transformation de la testostérone qui provoque la chute de cheveux.

Il y a plusieurs traitements pour aider à stopper la perte de cheveux comme le finastéride et d’autres solutions comme les suppléments ou des aliments qui contiennent des vitamines et minéraux capables de bloquer la DHT.