Calvitie à 20 ans, que faire ?

Calvitie à 20 ans, que faire ?

Vous êtes jeune et beau, vous cherchez à faire des rencontres et séduire les femmes. Mais voilà, vous remarquez que vos cheveux changent de forme, quelle catastrophe ! Si vous pensez que la calvitie touche que les personnes âgées, vous vous trompez. Cette pathologie affecte de plus en plus de jeunes surtout à notre époque.

Il n’est jamais bon de voir une calvitie à 20 ans se former rapidement, surtout que vous avez l’avenir devant vous. Quoi qu’en dise, les cheveux reste une forme de beauté même pour les hommes. Bien que la perte de cheveux ne représente aucun problème de santé, elle peut provoquer un complexe et une perte de confiance en soi chez le jeune homme.

Il est important de connaître les causes d’une calvitie précoce avant de chercher des solutions qui permettent de traiter ce problème.

Table des matières

La calvitie peut apparaître dès la fin de la puberté

Les signes de la calvitie apparaissent à la fin de la puberté en raison d’un héritage génétique familiale. Seuls 5% des jeunes peuvent être concernés par ce problème, mais dans la plupart des cas, la calvitie commence à partir de 30 ans. 

Les premiers signes se traduisent par une diminution du volume des cheveux. Les cheveux sont moins denses au niveau du front ou au niveau du sommet du crâne (au niveau des tourbillons). 

Avec le temps, la calvitie progresse et les cheveux deviennent plus courts et plus fins. La zone affectée par la calvitie prend forme que ce soit devant ou au sommet du crâne. La chute de cheveux peut être progressive ou non, mais vous devez surveiller l’état de votre cuir chevelu et de réagir vite.

Quelles sont les causes de la calvitie à 20 ans ?

La chute de cheveux qui survient à cet âge n’est pas nécessairement due à l’alopécie androgénétique. En effet, en plus des prédispositions génétiques, il y a d’autres causes internes et externes qui peuvent provoquer la perte de cheveux à cet âge. Voici les principales causes de la calvitie précoce :

 

  • Le stress et les problèmes émotionnels qui peuvent conduire à une chute temporaire de cheveux.
  • Un manque de vitamines et minéraux qui conduit à la chute de cheveux.
  • Les problèmes hormonaux qui peuvent dérégler la production de testostérone après l’adolescence.
  • Des problèmes médicaux comme le diabète ou les problèmes de thyroïdes.

     

Il est possible que vous ne souffriez pas de calvitie génétique, mais bien d’autres causes comme celles qu’on vient d’évoquer. Dans ce cas, il est important de consulter votre médecin traitant pour qu’il détermine avec précision la cause de ce problème comme des carences alimentaires. Il sera plus simple ensuite d’agir pour freiner, voire stopper la chute de cheveux.

Quels traitements pour une calvitie précoce ?

Chez les hommes génétiquement prédisposés, l’hormone dihydrotestostérone (DHT) est le principal responsable de la chute de cheveux. Elle provoque un amincissement progressif des cheveux dans certaines zones. 

Article recommandé : Qu’est-ce que la DHT ?

Pour ralentir ou stopper la chute de cheveux, il faut utiliser des méthodes qui agissent sur le problème de l’intérieur du corps. Nous allons vous présenter les remèdes qui sont efficaces contre la calvitie. Notez qu’il y a trois étapes pour traiter la calvitie :

  • Utilisation des produits qui agissent sur les causes de la perte de cheveux (DHT).
  • Utilisation de produits directement appliqués sur votre cuir chevelu.
  • Prévention Améliorez votre mode de vie pour garder vos cheveux en meilleure santé.

Les compléments alimentaires

La plupart des compléments alimentaires sont conçus pour apporter un plus et corriger les carences en vitamines et minéraux. Mais face à des problèmes hormonaux, les compléments alimentaires standards ne peuvent pas résoudre les problèmes de calvitie. Car ceux-ci peuvent nourrir vos cheveux et leur apporter les nutriments qu’ils leur manquent pour les rendre forts et en bonne santé.

Mais, il y a des compléments alimentaires qui sont conçus pour s’attaquer à la DHT et donc aux problèmes hormonaux. Ces compléments alimentaires sont naturels et peuvent donc vous donner des résultats intéressants. Mais vous avez une autre solution, plus efficace, mais plus risquée, ce sont les médicaments.

Les médicaments

Le Finastéride ou le Minoxidil sont des médicaments qui agissent sur les zones sujettes à la perte de cheveux. Ces médicaments qui luttent contre l’hormone DHT, sont populaires et efficaces qui permettent de ralentir, voire arrêter la chute de cheveux. Ils stimulent également vos cheveux et les aident à repousser. 

Lire aussi : Qu’est-ce que le Finastéride ?

Finasteride 1 mg

Notez que ces médicaments comportent de nombreux effets secondaires et peuvent vous dissuader de les choisir comme traitements. Si vous décidez de choisir un médicament, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant d’acheter ce médicament.

Remèdes naturels pour lutter contre la calvitie à 20 ans

Les huiles sont des solutions naturelles très utilisées pour améliorer la santé capillaire. 

Les huiles végétales peuvent être utilisées pour le cas de calvitie, vous trouverez plusieurs sortes d’huiles comme l’huile de ricin qui est la plus efficace. Vous ne devez pas vous attendre à la solution miracle, c’est un excellent remède qui permet de booster vos follicules pileux. Il vous fait gagner du temps, mais n’arrête en aucun cas la calvitie.

Certaines huiles essentielles permettent aussi de lutter contre la calvitie. Par exemple, l’huile essentielle de cèdre de l’Atlas sera la plus efficace, car elle contient un composé qui ralentit la chute des cheveux.


La photothérapie capillaire : C’est un traitement doux et indolore est utilisé en cas d’alopécie androgénétique et donc de calvitie. Il s’agit d’une procédure laser indolore qui envoie des rayons de lumière froide directement sur le cuir chevelu. 

Cela a pour conséquence d’arrêter la chute des cheveux, de favoriser la croissance des cheveux et d’augmenter leur densité à travers la lumière collectée par les follicules pileux. La bonne chose avec cette méthode, c’est qu’elle ne nécessite pas de chirurgie.

Lire aussi : Le casque laser qui aide à la repousse des cheveux.

Conclusion

Si vous avez remarqué une perte de cheveux, vous devez agir vite, car une calvitie à 20 ans n’est pas la même pour un homme de 50 ans. Vous pouvez stopper la chute de cheveux. Vous devez d’abord vérifier s’il s’agit d’une calvitie génétique (héritage familial) ou une perte de cheveux dû à des problèmes de santé, d’hygiène, de stress, … 

Ensuite, utilisez un produit qui va agir sur vos hormones dans le cas où vous avez vraiment une perte de cheveux héréditaire. Ces produits vont stopper l’action de la DHT et en parallèle, vous devez améliorer votre hygiène de vie en ayant une alimentation équilibrée riche en nutriments, arrêter le tabac, l’alcool, …Etc