Mauvaise hygiène de vie : l’une des principales causes de chute de cheveux

Mauvaise hygiène de vie : l’une des principales causes de chute de cheveux

Une chevelure forte et éclatante est le résultat de bons soins capillaires, mais aussi d’une bonne hygiène de vie. Tout comme pour le corps et la peau, les cheveux dépendent aussi du soin qu’on les apporte. 

Pourtant, les mauvaises routines et habitudes malsaines nous poussent inconsciemment à les maltraiter.  Les ravages se font voir et sentir sur notre tête. Explications

Table des matières

Mauvaise alimentation et cheveux

La bonne santé des cheveux, ça passe aussi dans l’assiette. Un des facteurs sources de la chute de cheveux ou de l’alopécie est la mauvaise alimentation.

Le manque de nutriments essentiels

Une alimentation pauvre ou dépourvue de vitamines E et B, d’acides aminés et d’oligo-éléments peut présenter un danger pour la chevelure. En effet, ces nutriments favorisent la production de la kératine, l’élément essentiel sur lequel repose la croissance et la repousse capillaire. 

Lorsque la kératine n’est pas suffisante, les cheveux ne poussent plus. Mais en plus, ils chutent parce qu’ils n’ont pas assez de résistance au coiffage intensif, ni aux diverses manipulations (brushing ou lissage répétés, soins non adaptés).

Le sucre raffiné

Outre l’apport insuffisant des nutriments, une alimentation riche en sucre raffiné peut également provoquer la chute des cheveux. Les produits céréaliers, les produits industriels comme les produits riches en graisse, les pâtisseries diverses et les fritures constituent de véritables ennemis pour le cuir chevelu. 

Cela s’explique par le fait que ces types d’aliments possèdent un index glycémique assez élevé. Mais en plus, ils stimulent des hormones androgènes qui libèrent des impuretés. 

Sans les barrières protectrices qui lui sont nécessaires, et apportées par une alimentation saine, les cheveux s’affinent et finissent par tomber.

Les dégâts d'un mauvais rythme de sommeil sur les follicules pileux

On y pense moins souvent, mais un mauvais rythme de sommeil agit sur les follicules pileux. Cela fait perdre beaucoup plus de cheveux que vous ne pouvez le croire.

Le stress

Cela est en premier lieu dû au stress causé par le manque de sommeil. En général, il est recommandé de dormir 8 heures par jour. C’est le temps nécessaire pour que le corps puisse récupérer son énergie et régénérer à l’intérieur. Si ces horaires ne sont pas respectés, le corps ne se régénère pas assez, les cheveux non plus.

Article similaire : Stress et perte de cheveux

La baisse des défenses immunitaires

D’autre part, tout dans le corps est relié. Un manque de sommeil agit sur les défenses immunitaires qui baissent sa garde. Cela entraîne une baisse de résistance physique et des troubles hormonaux qui vont se ressentir directement sur les follicules pileux. 

Les cheveux, qui subissent tout ce que le corps consume, sont très sensibles aux changements. Cela explique donc la perte de cheveux, l’alopécie ou même les formes de calvitie chez les hommes. En revanche, un bon sommeil, estimé entre 8 à 9 heures, ne peut qu’apporter des bienfaits sur le corps et la chevelure.

Des cosmétiques nocifs pour le cuir chevelu

Si la santé des cheveux passe par le corps, elle dépend également en grande partie des soins que vous lui apportez. Dans ce rayon, il existe des tas de produits, qui sont censés embellir la chevelure, mais qui s’avèrent être nocifs pour le cuir chevelu. 

On notera plusieurs produits capillaires et des ingrédients de cosmétiques qui sont de véritables dangers pour la chevelure.

Les tensio-actifs

On notera en premier lieu, les tensio-actifs qui sont des agents moussants et lavant, mais qui sont formulés comme des détergents. Ces produits sont irritants et assèchent rapidement le follicule pileux. Les principaux à éviter sont tous ces ingrédients à base de Sulfates.

Les silicones

Les silicones qui donnent l’impression de lisser les cheveux et d’apporter de la brillance. Ils sont également censés faciliter le démêlage. Mais en général, ces ingrédients rendent les cheveux indisciplinés. 

Ils étouffent la fibre capillaire et empêchent celle-ci de s’hydrater et de se nourrir correctement. Ce sont tous les produits dont les appellations se terminent par« icone ». 

Les conservateurs

Enfin, il y a les conservateurs qui sont le parabène, les phénoxyéthanol et autres. Ces ingrédients sont de réels perturbateurs endocriniens. Ils sont à l’origine des troubles hormonaux qui empêchent la chevelure de pousser. Mais à la longue, ils peuvent également avoir des effets néfastes sur la fertilité.

Les facteurs extérieurs et la chevelure

Chaque jour, les cheveux sont soumis à de rudes épreuves. Certains facteurs extérieurs peuvent également les agresser. Vent, soleil, froid, mais aussi pollution apportent leur lot de souffrances à la fibre capillaire, qui sans protection, peuvent se dessécher et se fragiliser.

Les rayons UV du soleil dessèchent et abîment les cheveux. Pendant l’hiver, les cheveux sont aussi agressés par le froid et le gel. Ces derniers dépouillent la fibre capillaire de toute son hydratation. 

Les résultats sont sans appel puisque les cheveux se dessèchent et se cassent facilement. Le vent et la pollution entraînent l’accumulation des saletés sur tout le cuir chevelu. Les particules de pollution dérèglent la production du sébum, mais aussi bloquent l’aération des follicules pileux.

Les bonnes pratiques pour maintenir de beaux cheveux

Pour maintenir votre chevelure en bonne santé, il est important d’adopter de bonnes pratiques au quotidien. Il convient carrément de changer votre mode de vie si vous avez eu l’habitude de la négliger.

Avoir une alimentation saine et équilibrée

Cela permet d’apporter aux cheveux toutes les armes nécessaires pour se défendre des agressions extérieures. Faire le plein d’antioxydants vous aidera à éviter le vieillissement de la fibre capillaire. Fruits, légumes, protéines, aliments colorés et variés garniront vos assiettes.

Dormir suffisamment et avec les bons gestes

8 heures de sommeil par jour est recommandé pour rester en bonne santé, tant pour le corps que pour les cheveux. En outre, pour protéger la chevelure des frictions avec l’oreiller, dormez sur un oreiller en soie ou en satin. Le coton rend les cheveux rêches.

Séchez les cheveux à l’air libre

Fer à lisser, à boucler, gaufrer, abiment les cheveux. La chaleur que ces appareils dessèchent la fibre capillaire. Préférez plutôt le séchage naturel à l’air libre.

Brossez les cheveux de la bonne manière

Un brossage intensif est nocif. Un bon brossage permet de répartir l’huile naturelle du cuir chevelu sur l’ensemble de votre crinière. Ce qui stimule la croissance des cheveux. De plus, le brossage est un parfait moyen pour relaxer le cuir chevelu avant de dormir.

Adopter les bonnes coiffures

Brossez vos cheveux, mais aussi variez les coiffures. Le fait d’attacher ou de nouer les cheveux peut les abimer. Préférez plutôt les lâcher et ne sortez jamais sans chapeau ni bonnet. Lorsque vous nouez les cheveux, ne les serrez pas trop.

Faire un masque sur les cheveux

Comme la peau, les cheveux ont besoin de nutrition ou d’hydratation. Prenez ainsi le temps de faire un masque pour apporter les soins nécessaires à vote chevelure.

À adapter en fonction des besoins de la fibre capillaire, choisissez des masques avec des ingrédients naturels comme l’avocat, le miel, l’œuf ou le yaourt. Les produits naturels sont une valeur sûre pour la chevelure.

Non seulement ils protègent, mais apportent aussi tous les nutriments nécessaires à la bonne santé des cheveux.

Pour terminer, en plus d’adopter une bonne hygiène de vie, choisissez également les bons ingrédients pour vos cheveux. Songez également à un bon lavage de votre cuir chevelu en bannissant totalement les produits à base de parabène, de silicones ou encore de sulfates. 

Optez pour les produits naturels comme les poudres lavant tels que le Shikakai ou encore les lotions lavantes et assainissantes à base d’Aloe Vera.